Jeu indé de la semaine : The Vanishing of Ethan Carter

Written by on 12 février 2015

La chronique de Murdoc

Imparfait mais fort d’un charme du diable, The Vanishing of Ethan Carter n’est pas un jeu aussi austère qu’il en a l’air. Contemplatif, le jeu vous propose une expérience de jeu qui tient avant tout du ressenti, embarqué dans un voyage où se croise fantômes et paysages mélancoliques.

The_Vanishing_of_Ethan_Carter_Egamerz

Il est assez difficile de déterminer à quel genre s’apparente réellement The Vanishing of Ethan Carter. Dans ce jeu d’enquête à la première personne, vous allez incarner un détective de l’occulte, contraint de communiquer avec des fantômes pour retrouver la trace d’un jeune garçon porté disparu, Ethan Carter.

Sans réelle difficulté, le jeu brille avant tout par ses graphismes et son ambiance. Ici, tout est affaire de jeux de lumières, de bruissement du vent, de vieilles granges qui craquent. The_Vanishing_of_Ethan_Carter_EgamerzLes influences sont multiples et diffuses, pouvant aller de Resident Evil 4 à la mythique série Twin Peaks de David Lynch. Il se dégage du jeu une étrange atmosphère, où le silence et la contemplation ont un rôle primordial, non pas pour avancer dans l’intrigue mais pour s’imprégner du lourd et pesant mystère qui pèse sur la communauté. La grande force du jeu est dans ses non-dits, le reste relève presque de l’anecdotique.

Il est difficile d’avoir peur dans le jeu. A aucun moment d’ailleurs, cela ne semble avoir été la préoccupation des développeurs. Dans vos recherches pour retrouver le petit Ethan, vous n’aurez donc pas peur mais il n’est pas rare de se sentir mal à l’aise, méfiant. Un clair
The_Vanishing_of_Ethan_Carter_Egamerzde lune pourrait se révéler très vite angoissant et les bruitages (ambiance sonore extrêmement réussie) seront vos pires ennemis. The Vanishing of Ethan Carter, c’est un peu comme une vieille maison qui grince. S’y aventurer tient autant de l’excitation que de l’appréhension.

En résumé :
Jeu atypique, The Vanishing of Ethan Carter masque son absence de challenge par son ambiance incroyablement dense. Disponible sur Steam (profitez en, il est à -50% en ce moment), le titre souffre un peu de cette dualité mais reste un jeu à faire, ne serait ce que pour son enquête atypique et son identité quasi cinématographiques.

Votre serviteur, enquêteur de l’occulte, Murdoc.


Reader's opinions

Laisser un commentaire


Continue reading

[There are no radio stations in the database]
// JavaScript pour le player