Manga : Les coups de cœur du mois

Pas de commentaires

The Ancient Magus Bride

« Chise Hatori a 15 ans. Elle n’a ni famille, ni talent particulier, ni aucun espoir dans la vie. Un jour, elle est vendue à un sorcier, un non-humain dont l’existence remonte à la nuit des temps… Il la prend sous son aile pour faire d’elle sa disciple et lui annonce qu’à terme, elle deviendra son épouse. Alors, les aiguilles qui semblaient à tout jamais figées dans son cœur se mettent à tourner de nouveau, petit à petit… »

Publié dès 2013 au Japon, The Ancient Magus Bride a tout de suite séduit son public, au point d’être nommé en 2015 au Manga Taisho qui donne de la visibilité aux œuvres de mangakas. Ce prix a été accordé par le passé à Kaoru Mori pour Brides Stories, Hiromu Arakawa pour Silver Spoon ou encore Yuki Suetsugu pour Chihayafuru.

Avec The Ancient Magus Bride, Kore Yamazaki nous plonge dans un univers que l’on pensait disparu : la magie en Angleterre. La comparaison avec Harry Potter serait tentante, mais on en est bien loin. Ici, c’est le monde de la Reine Titania et de son Roi Oberon dont on parle. L’univers, basé sur les mythes et autres histoires de la littérature anglaise, regorge de fées, d’esprits, de dragons et d’êtres difficiles à identifier, à l’instar d’Elias, le sorcier qui recueille Chise et envisage de faire d’elle son épouse. Le dessin et les relations entre les personnages, dont le développement est parfaitement mesuré, donnent une saveur très particulière à ce manga, titre le plus recommandé par les libraires au Japon et déjà vendu à 1,4 million d’exemplaires sur ses seuls 3 premiers volumes.

Peut-être est-ce là une bonne nouvelle pour une arrivée de Ran To Haiiro no Sekai (Ran et le monde gris) par Irie Aki sur notre sol.

Lecture des premières pages

The Ancient Magus Bride (Mahou Tsukai no Yome) publié chez Komikku. Volume 1 disponible en librairie. Volume 2 prévu le 02/07/2015.

 Your Lie in April

« À 11 ans, Kôsei Arima est déjà un virtuose du piano. Formé avec la plus grande sévérité par une mère qui lui inflige d’interminables séances de répétition, il écume inlassablement tous les concours nationaux, où son talent éblouit les juges. Mais le jour où sa mère meurt d’une longue maladie, il perd complètement la faculté de jouer de son instrument : victime d’un blocage psychologique, le jeune garçon n’entend plus le son du piano quand il essaie d’en jouer…Quelques années plus tard, son chemin croise celui de Kaori, une violoniste dont l’approche de la musique diffère totalement de la sienne. Alors que Kôsei est une véritable machine qui sait restituer les partitions à la perfection, Kaori, elle, préfère s’approprier les œuvres et les réinterpréter à sa manière… La rencontre avec cette jeune fille au caractère explosif va bouleverser les certitudes de Kôsei et redonner un sens à sa vie ! »

Après Kids on the Slope (Sakamichi no Apollon) et Nodame Cantabile, la musique revient en manga. Naoshi Arakawa dépeint avec force le monde de la musique classique, intraitable et dans lequel il faut toujours faire ses preuves. Des critères qui mettent Arima, après une succession d’événements tragiques, au pied du mur. Heureusement pour lui, Kaori saura lui montrer une autre voie pour parvenir à jouer de la musique, à sa façon. Your Lie in April est, en dépit de ses moments de rires et légers, une tranche de vie, une peinture d’adolescents qui luttent pour vivre et trouver leur place. L’œuvre transcrit la musique en ses pages et invite le lecteur à chaque performance. Le son nait du dessin, une prouesse à saluer. Si l’on souhaite le meilleur à Kôsei et Kaori, les ombres rôdent et il est difficile de ne pas s’interroger sur le mensonge (lie) du mois d’avril.

Également nommé au Manga Taisho en 2012, Your Lie in April a remporté la 37ème édition du Kodansha Manga Award dans la catégorie shônen.

Your Lie in April (Shigatsu wa Kimi no Uso) – série complète de 11 volumes au Japon. Volume 1 paru chez Ki-oon en avril 2015. Prochain volume le 11/06/2015.

Anime disponible sur Wakanim -22 épisodes

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedinmail

Pas encore de commentaires

laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.