Les consoles mid-gen

Pas de commentaires

C’est dans moins d’un mois que sort la XBox One X. dernière-née de chez Microsoft, on a pourtant du mal à la considérer comme une réelle nouvelle console. C’est la première génération qui voit naître des consoles dîtes « intermédiaires », dans le sens où ce n’est pas seulement le design qui change, mais aussi le hardware. Pourtant, rien d’extrêmement flagrant et novateur. Le principal argument marketing étant concentré autour de « C‘est nous qui avons la plus grosse ». Dans ce cas, quel est le réel intérêt de ces consoles baptisées Mid-gen ? Assistons-nous à la dernière « réelle » génération de console ?

Définissons le concept même d’une console

Tout d’abord, rappelons qu’initialement, un console, c’est une alternative aux autres systèmes de jeu : l’arcade, et les micro-ordinateurs.
L’un des points forts d’une console, c’était de pouvoir acheter un jeu une bonne foi pour toute, et de pouvoir y jouer de façon illimitée. Car, pour les plus jeunes, sur arcade, on payait chaque partie. Cependant, les consoles n’étaient pas aussi qualitatives que les bornes. Plusieurs jeux excellents sur arcade se sont avérés catastrophiques une foi portés sur consoles. Un autre avantage de la console, c’était de pouvoir se prêter et s’échanger les jeux, et varier ainsi les expériences gratuitement.
Quant aux micro-ordinateurs, d’une part, c’était très coûteux, et d’autre part, il fallait parfois soi-même coder le jeu à chaque utilisation pour y jouer. Vous l’avez compris, les consoles, c’était donc le bon rapport coût/simplicité.

La technologie évoluant, plusieurs consoles sortirent, elles furent classées en génération selon leurs dates de sortie. Nous en somme actuellement à la 8e. Plusieurs générations ont été accompagnées de changement notables :
4e G -> manettes à gâchettes,
6e G -> jeu online,
7e G -> standardisation de la HD,
etc...
Mais qu’en est-il de la 8e ? Eh bien, rien de très marquant, ça se résume à « la 7e, mais en mieux ».https://i.ytimg.com/vi/JhhH3SzH1vs/maxresdefault.jpg

Définissons le concept même d’une console

Mais alors, pourquoi ces consoles mid-gen ? C’est très simple, toujours pour savoir qui a la plus grosse. Resituons le contexte :
À sa sortie, la PS4 se vendait comme des petits pains. Microsoft alors en perte de vitesse avec sa console plus chère décide de répliquer 3 ans après avec la XBox One S. Plus design, plus accessible, plus puissant… Sony devait réagir. Ils sortent la PS4 pro quelques mois plus tard seulement. Bref, dans cette course à la technologie, on remarque que finalement, ces hardwares calquent leurs évolutions sur le modèle du PC. Elles sont d’ailleurs souvent appelées « PC de salons ». Ce qui laissent la désagréable sensation que les modèles de base étaient des version bêta…

http://static.mnium.org/images/contenu/actus/JeuxVideo/edito/edito_guerreconsole_3.jpg
Notons tout de même que ce n’est pas Microsoft le premier à avoir lancé une mid-gen. Eh non, c’est Nintendo avec la New 3DS XL. Qui fit bien moins de vagues, car peu exploitée. C’est pourtant finalement le seul constructeur a conserver et penser ses hardwares comme des consoles au sens originel, c’est confirmé par le retour des cartouches sur Switch.

Où cela nous mène

Étant donné le peu de changements qui surviennent, ces consoles de milieu de génération s’adresse plutôt aux futurs acheteurs qu’aux possesseurs de machines déjà implantées. Ils profiteront ainsi des performances promises sur le papier. Mais encore faudrait-ils qu’ils possèdent le matériel permettant d’exploiter cette puissance…
Cependant, dans toute cette concurrence, les constructeurs (excepté Nintendo) semblent avoir oublié l’essentiel, ce qui fait le sel d’une machine, ce qui fait qu’elle se vendra : les jeux. Une console aura beau être la plus puissante du monde, sans jeux, elle n’est rien. Et ce n’est pas la PS Vita qui viendra nous contredire. C’est avec des exclusivités que la guerre devrait être menée.

Et la prochaine génération ?

Les graphismes ne s’amélioreront pas de manière exponentielle. Mais alors, quelles innovations et quels arguments marketing associés seront mis en avant ? Les rumeurs de consoles dématérialisées fusent sur la toile. Aujourd’hui, il est difficile de croire que les joueurs puissent accepter cela. Cependant, l’idée des DLC pouvait paraître saugrenue il y a 10 ans… La VR fera-t-elle partie intégrante des hardwares plutôt que d’être un accessoire ?

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedinmail

Pas encore de commentaires

laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.