Les anime achevés du printemps

Written by on 29 juin 2015

Pour ceux qui en douteraient, l’été est bien arrivé. Avant de faire le point sur les anime estivaux, retour sur ceux qui ont marqué le printemps 2015.

Pour des raisons évidentes, il est difficile de regarder le catalogue entier d’anime proposés chaque saison. Si vous êtes intéressés par l’offre, référez-vous à cet article. Celui-ci se penchera sur deux anime en particulier qui valent le détour.

Sound! Euphonium – Hibike Euphonium

Vous n’avez jamais entendu parler du studio Kyoto Animation ? Haruhi Suzumiya, K-on, Kyokai no Kanata ou encore Clannad vous sont inconnus ? Vous passez sans aucun doute à côté du studio maître des chefs d’œuvre. Et Sound! Euphonium en est la dernière preuve.

Sound! Euphonium, 13 épisodes, se penche sur l’histoire d’Oumae Kumiko, en seconde, membre de la fanfare de son lycée. Les relations avec les autres personnages, notamment Reina Kousaka, sont magnifiquement développées et l’émotion vous prend aux tripes. Sound! Euphonium est l’un des anime les plus aboutis de Kyoto Animation. Le réalisme et l’ambiance dans de tels clubs, poussés par la compétition, le tout saupoudré de jalousie et d’admiration, laisse le spectateur pantois. Enfin, les morceaux de musique et le doigté des membres du club donnent à l’anime un goût unique.

Si Kyoto Animation avait déjà démontré son intérêt pour le lycée, lieu des dernières années avant l’âge adulte, Sound! Euphonium porte à son paroxysme cette volonté de rappeler que « trois ans passent en un éclair » et qu’il faut donc en profiter. L’anime parle aux fans de musique et en particulier à ceux faisant partis d’un groupe (band) de musique dans leur école. Kumiko, personnage principal, a une personnalité de prime abord difficile à saisir, mais c’est au travers des autres qu’elle se découvre et affirme son rêve. Pour terminer, le petit studio a fait d’énormes efforts en termes d’animation et de couleurs, donnant à certains épisodes une impression de regarder un film. Sound! Euphonium, à voir et à revoir.

https://www.youtube.com/watch?v=Pxn-XMUGao8

Première saison disponible sur Crunchyroll –  13 épisodes

Re-kan

Ceci a déjà été dit, mais Re-kan est une petite surprise. L’animation et les décors sont un peu pauvres, mais ce sont les rencontres et les conclusions qui retiennent l’attention. Hibike Amami a un sixième sens qui lui permet d’interagir avec les esprits l’entourant. Toujours prête à leur rendre service, Amami ne fait pas toujours attention à elle. Entourée de nouveaux amis, la jeune femme finira par comprendre que le monde des morts n’est pas son unique source de bonheur.

Produit par le studio Pierrot (Akatsuki no Yona, Bleach, Naruto), Re-kan est un monde où vie et mort se côtoient au quotidien. Pourtant, il n’est pas évident pour Amami de faire la part des choses. Son amie Inoue, la tsundere du groupe, a d’ailleurs du mal à rester calme à chaque manifestation d’outre-tombe, elle qui pourtant est protégée par l’esprit flottant de sa tendre grand-mère. Au fil des épisodes, on comprend petit à petit où l’anime veut nous mener : chaque jour sur terre doit être vécu à 100 %. Passer du temps avec les êtres qui nous sont chers est la morale de Re-kan, mais savoir aller de l’avant et apprécier le monde qui nous entoure également. Cet anime est un tout et il sera parfois bien difficile de ne pas laisser une larme s’échapper, à l’instar des épisodes 3 et 6 par exemple.  Re-kan, un anime sur l’histoire de la vie, tout simplement.

Disponible sur Crunchyroll – 13 épisodes


Reader's opinions

Laisser un commentaire


[There are no radio stations in the database]
// JavaScript pour le player