Jeu indé de la semaine : Unravel

Written by on 17 mars 2016

La chronique de Murdoc

Enfin. Si on vous avait dit un jour qu’un jeu indépendant exploiterait au mieux les capacités techniques de la nouvelle génération de consoles pour offrir des graphismes tout simplement exceptionnels, peut être ne l’auriez-vous pas cru. Pourtant, c’est bien cette prouesse qu’Unravel vient de réaliser.

Unravel_EgamerzMagnifique. Unravel pourrait se résumer à ce seul adjectif. Prouesse visuelle, ce jeu d’aventure façon plateforme 2D vous met dans la peau de Yarny, une pelote de laine (ce qui n’est pas banal vous en conviendrez) contrainte de partir vers l’inconnu et d’affronter les aléas de l’infiniment petit. Une simple flaque devient un lac qu’il faut traverser, un tabouret devient une montagne à gravir, et j’en passe. Visuellement, c’est une gifle, aussi bien dans le détail apporté à chaque élément que dans le rendu global. Unravel_EgamerzL’ambiance qui se dégage du titre est folle et franchement bucolique, si bien qu’on a aucune peine à chercher toujours plus loin, dans le simple but de découvrir d’autres paysages. Un peu perturbant au début, l’effet de flou des éléments de l’arrière plan se justifie grandement, tant il permet de mettre en valeur la richesse et le fourmillements de détails de chaque plan.

LA vraie question est donc de savoir si oui ou non Unravel est un de ces énièmes jeux contemplatifs (qu’on aime beaucoup quand même) qui délaisse clairement leur gameplay pour se concentrer sur leur ambiance visuelle. La réponse est : oui et non. Le jeu fait le choix d’enchaîner les énigmes (à la façon d’un voyage initiatique) en augmentant sa Unravel_Egamerzdifficulté mais sans étoffer particulièrement son gameplay. Comprenez bien : une fois les mécanismes adoptés, votre avancée dépendra de votre seule logique. A la façon d’une pelote qui se délierait sans fin, il va vous falloir utiliser votre fil, véritable fil d’Ariane, pour vous accrocher, escalader, tirer, etc. Sur chaque énigme, des points d’accroches sont indiqués par des petits marqueurs brillants et ce sera à vous de démêler (sans mauvais jeu de mots) chacune des énigmes. Autant ne pas vous le cacher, certaines peuvent devenir des vraies prises de tête.

En résumé :
Unravel est un bijou. Un véritable diamant poli avec talent et qui resplendit une fois la console allumée. Difficile de ne pas s’arrêter régulièrement pour admirer les paysages (j’ai réussi à m’extasier sur l’effet du vent dans les hautes herbes…). Il est alors tout aussi difficile de ne pas se laisser prendre dans ce voyage épique dans le monde microscopique et de ne pas se prendre d’affection pour cette petite pelote de laine rouge aux oreilles pointues. Une expérience à vivre d’urgence !

Votre serviteur, Murdoc.

Date de sortie : 9 février 2016

Développeur : Coldwood Interactive

Éditeur : Electronic Arts

Plateforme : PC, PS4, XboxOne

Prix : 19,99 sur Origin et sur les PSN, XBOXLive


Reader's opinions

Laisser un commentaire


Continue reading

[There are no radio stations in the database]
// JavaScript pour le player