Jeu indé de la semaine : Inside

Pas de commentaires

La chronique de Murdoc

Plusieurs années après le somptueux Limbo (si vous n’y avez encore jamais joué courrez le faire), les studios Playdead remettent le couvert avec un nouveau titre sombre et extraordinairement prenant. Inside est d’ores et déjà un chef d’œuvre et tutoie les sommets du genre plateforme puzzle.

Inside_EgamerzAvec Inside, on a probablement en face de nous un des tout meilleurs titres de plateforme de l’année. C’est dit. Encore une fois, et comme son glorieux aîné, on est mis dans la peau d’un jeune homme, sans aucune explication, avec pour seule arme ses petites jambes pour courir et votre tête pour réfléchir. Gameplay minimaliste, interface clarifiée au maximum (pas de menu, de barre de vie à l’écran). Inside la joue immersion totale, dans un monde étrange où des hommes vous pourchassent, où les autres êtres vivants semblent être des zombies lobotomisés et où une étrange fillette vous pourchasse inlassablement dans vos escapades aquatiques.

On ne peut que saluer cette atmosphère étouffante, glauque et pesante, servie par une bande sonore parfaite. Absence totale de musique ou mélodie discrète viennent rythmer votre partie, renforçant le sentiment de solitude extrême qui ne nous quitte jamais. Merveilleuse ambiance à l’esthétique très soignée, avec une palette de couleurs froides qui donnent à l’ensemble des airs de grande fresque.

Inside_EgamerzExcellemment rythmé, le jeu ne laisse que très peu de temps morts. Vous êtes toujours au cœur de l’action, obligé de réfléchir rapidement pour réussir les énigmes. Pousser, tirer, sauter, actionner, la panoplie classique d’un jeu de plateforme à énigme mais pas que. Dans le monde d’Inside, les humains sont des êtres vidés de toute volonté, sorte de poupées sans âmes qui obéissent au doigt et à l’œil d’une mystérieuse société. Grâce à des sortes de lampes auxquelles vous pouvez accrocher votre tête, vous pouvez prendre le contrôle de ses « zombies » pour venir à bout de plusieurs situations compliquées. Le tout est très fluide, que ce soit sur terre ou dans l’eau, ce qui renforce encore un peu plus le plaisir de jeu et nous permet d’intégrer spontanément le gameplay pour se concentrer sur l’histoire.

En résumé :
Inside est une bombe, mêlant à merveille des mécaniques vieilles comme le monde à une modernité rafraîchissante. Comment ne pas penser à Limbo dès les premières secondes, mais le titre parvient vite à s’en affranchir et à se construire sa propre identité au fil de votre avancée. Impossible de lâcher la manette tant l’ambiance et son parti pris sont prenants. La force d’un jeu comme Inside, c’est de nous donner tant de plaisir qu’on est triste de le quitter. Une merveille !

Votre serviteur, Murdoc.

Date de sortie : 7 juillet 2016

Développeur : Playdead

Éditeur : Playdead

Plateforme : PC, XBOX One

Prix : 19,99 euros sur Steam, 19,99 euros sur XBOX Store

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedinmail

Related Posts

Pas encore de commentaires

laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.