Jeu indé de la semaine : Steredenn

Written by on 17 octobre 2015

La chronique de Murdoc

Amateur de rogue-like avec des petits vaisseaux qui détruisent tout sur leur passage ? Steredenn est fait pour vous ! Votre objectif : faire exploser le high score en éliminant une foule de pirates de l’espace en colère. Comme souvent avec le genre du shoot’em’up, l’addiction n’est jamais très loin et le temps passé se compte en heures. Vous êtes prévenus.

Pas besoin de chercher midi à quatorze heure, Steredenn est un pur shoot’em’up dans la plus pure tradition du genre, avec scrolling horizontal (déplacement de la caméra) et horde d’ennemis dans des environnements futuristes minimalistes. Petite originalité : le jeu se génère aléatoirement à chacune de vos parties. Les boss en revanche sont toujours Steredenn_Egamerzles mêmes et vous donneront du fil à retordre. La difficulté du jeu est en effet assez bien dosée et l’intérêt sera de recommencer le jeu pour améliorer sans cesse votre score. Vous l’aurez compris, Steredenn plaire d’abord aux fans de high score et de rejouabilité. Mais pas que. Ce genre de titre est en effet un excellent moyen de s’initier à un genre souvent méconnu des gamers. Ou s’il n’est pas méconnu, souvent associé à des jeux à la difficulté considérable (Ikaruga si tu m’entends…).

L’intérêt de Steredenn est principalement basée sur son accessibilité et sur votre courbe de progression. Pour vous stimuler, des défis quotidiens vous mettent en concurrence avec d’autres joueurs et vous permettent de comparer vos scores en ligne. Grisant quand on se sent plus fort et qu’on arrive à battre d’autres joueurs sur le même défi !

Steredenn_EgamerzLe jeu marque aussi des points par la sobriété de ses décors, qui se révèlent par ailleurs assez jolis pour des tableaux pixélisés. Il est d’autant plus plaisant de défaire des dizaines de vaisseaux ennemis dans une ambiance crédible.


En résumé :

Accessible et prenant, Steredenn est le bon élève des shoot’em’up de cette rentrée 2015. Plusieurs heures de jeu n’entament en rien l’enthousiasme que procure le jeu et son sytème de scoring fait le boulot. Son prix un peu élevé (12,99 sur Steam) pourra freiner à raison une partie des joueurs qui voudraient s’y intéresser. Noël est proche les amis et patience est maîtresse des vertus.

Votre serviteur, Murdoc


Reader's opinions

Laisser un commentaire


Continue reading

[There are no radio stations in the database]
// JavaScript pour le player