Jeu indé de la semaine : Robocraft

Written by on 9 octobre 2015

La chronique de Murdoc

En accès anticipé, Robocraft fait déjà parler de lui. Free-to-play (donc sans débourser un centime ça vaut le coup d’être salué), le jeu vous permet d’affronter une foule d’autres joueurs en ligne dans des combats de robots acharnés. Le but étant, bien entendu, d’en emporter le maximum avant de rendre l’âme. Avec son esthétique proche de celle de Minecraft et son principe sympa (collectionner des pièces pour sans cesse modifier son robot et donner libre cours à votre imagination), Robocraft a de nombreuses cartes en mains pour plaire au plus grand nombre, comme en témoigne déjà le nombre de joueurs inscrits en accès anticipé.

Sur le papier, c’est du très basique. Votre robot doit tuer d’autres robots. En vérité, c’est extraordinairement fun. Les mêlées sont nombreuses et furieuses, souvent à deux doigts d’être franchement bordéliques. Les débuts risquent d’être difficiles pour beaucoup Robocraft_Egamerzpuisqu’on passe le plus clair de son temps à mourir sans réussir à viser. Le gameplay répond bien, tant dans son système de visée (possibilité de « zoomer » pour une plus grande précision) que dans les déplacements de notre robot, même si quelques ajustements de sensibilité pourront être nécessaires pour bien apprivoiser votre véhicule.

A vous ensuite de customiser votre robot selon votre bon vouloir, dans les dimensions qu’il vous plaira. Vous êtes seul maître de l’apparence de votre combattant motorisé et si le jeu vous en attribue un d’office au début de votre partie (tellement moche qu’on a qu’une hâte c’est d’en changer), vous aurez ensuite la possibilité de débloquer de nombreuses Robocraft_Egamerzrécompenses et autres pièces qui modifieront l’aspect de votre bébé. La suite n’a pas de limite, seulement celle que vous voudrez bien vous donner. A la manière d’un Minecraft, il n’y a aucun interdit et vous pouvez aussi bien donner à votre robot une apparence de chèvre mécanique que celle d’un Transformers T-Rex.

Il faudra aussi faire de votre combattant une machine de guerre de plus en plus efficace et létale. A vous de voir si vous voulez la blinder ou bien la surcharger de tourelles de tir, etc.

En résumé :
Un jeu en accès libre a déjà une qualité : il est gratuit. C’est tout sauf un détail et la possibilité de s’amuser en ligne avec des inconnus pour un coût égal à zéro euros dépensés, c’est déjà le top. Alors quand en plus, le titre vous offre du fun… Robocraft est de cette trempe, jeu intelligent et simple qui sait créer chez son joueur une addiction folle en lui proposant seulement de customiser un robot et de fracasser ses adversaires. C’est d’une facilité sidérante et ça marche de A à Z.

Votre serviteur, Murdoc.


Reader's opinions

Laisser un commentaire


[There are no radio stations in the database]
// JavaScript pour le player