Jeu indé de la semaine : Five Nights At Freddy’s

Written by on 16 octobre 2014

La chronique de Murdoc

Les peluches vous mettent mal à l’aise ? Les magasins obscurs vous donnent des sueurs froides ? Attendez de jouer à Five Nights At Freddy’s, vous n’avez encore rien vu. Petit jeu indé sorti fin août, c’est le genre de titre qu’on qualifie de « simple et efficace ».

Dans la peau d’un employé d’un magasin de restauration, vous êtes chargé de la veille nocturne du lieu, après que votre prédécesseur ait mystérieusement disparu. Malheureusement pour vous, les mascottes géantes qui y habitent et qui font d’habitude la joie des plus jeunes s’éveillent à la tombée de la nuit et cherchent à vous attaquer.

Ici, pas de ballades angoissantes entre les rayons, vous ne quitterez jamais votre poste d’observation, un bureau situé au fond du restaurant. Vos seules armes : la possibilité de jongler entre toutes les caméras de sécurité pour essayer d’évaluer la position et l’avancée des peluches mortelles franchement flippantes, et deux boutons qui servent à actionner les deux portes de votre bureau. Cette deuxième composante du gameplay vous protège physiquement des monstres mais devra être utilisée avec parcimonie. Chaque usage vous coûtera en effet de la batterie et à terme, si celle-ci venait à s’épuiser, cela pourrait vous coûter la vie. Votre objectif : survivre cinq nuits d’affilée. Plus facile à dire qu’à faire.

Five_Nights_At_Freddys_Egamerz

La difficulté du jeu s’accroît rapidement et peut même être personnalisée pour augmenter le challenge, en paramètrant vous-même l’agressivité de chacune des peluches maléfiques. Bémol, l’augmentation brutale de la difficulté peut devenir un casse tête, tant il est parfois délicat d’en venir à bout. En retournant le problème, on pourra arguer que vous y trouverez un vrai challenge. Quoiqu’il en soit, Five Nights At Freddy’s mettra vos nerfs à rude épreuve. Visuellement très sombre, le jeu joue davantage sur l’ambiance que sur des graphismes poussés, pour mettre le joueur dans un sentiment constant d’insécurité. Les mascottes tueuses sont quant à elles très réussies et le simple fait de les apercevoir à l’écran pourra vous donner des frissons.

En résumé : Five Nights At Freddy’s est un petit jeu indé comme on les aime. Pas prétentieux pour un sou, flippant et peu coûteux (4,99 euros sur Steam), son niveau de difficulté pourra cependant rebuter certains joueurs. Ill serait dommage de passer à côté, tant son ambiance et la pression qu’il met sur le joueur sont réussis.

Votre serviteur, Murdoc.

Five_Nights_At_Freddys_Egamerz


Reader's opinions

Laisser un commentaire


Continue reading

[There are no radio stations in the database]
// JavaScript pour le player