Jeu indé de Noël : Subnautica

Written by on 24 décembre 2015

La chronique de Murdoc

Pour Noël, pas de jeu de lancer de boules de neige ou de simulation de luge, non non non. Le jeu indé de la semaine et de ces fêtes de fin d’année rime plutôt avec fonds marins et expédition en haute mer. Un des plus gros coups de coeur de cette année 2015.

Subnautica_EgamerzDe son petit nom Subnautica, ce titre sorti mi-décembre est une parfaite réussite, disponible pour le moment en accès anticipé. Après la chute de son vaisseau sur une planète aquatique, notre héros se retrouve perdu en plein milieu de l’océan, avec pour seul équipement un masque de plongée et sa capsule de sauvetage, qui lui servira de base, au moins au début de son aventure. Pour survivre, car dans Subnautica tout est affaire de survie, il va donc vous falloir explorer ce qui se trouve sous l’eau, pour le meilleur ou pour le pire.

La planète sur laquelle vous vous trouvez fourmille en effet de vie sous-marine. Très vite, on s’extasie devant la richesse des couleurs et la multitude de choses que l’on trouve sous Subnautica_Egamerzl’eau. Les premiers pas (ou plutôt les premières brasses) nous confrontent à un monde charmant et multicolore, où ramasser les quelques débris est une sinécure contemplative. Au loin, on aperçoit pourtant les premières crevasses, et l’océan à perte de vue. Passé les premiers instants où on nage allègrement, on constate que nos barres d’eau et de nourriture ont diminué. Nos réserves nutritionnels s’amenuisent, nous ramenant rapidement à la réalité : il faut boire et manger sous peine de périr dans cette immensité bleue. Il faut donc collecter les denrées au fond de la mer, que ce soient des champignons ou de petites algues. Avec les matériaux et les débris du vaisseaux retrouvés sous l’eau, on construit quelques objets. Et les possibilités vont considérablement évoluer Subnautica_Egamerzau fil du temps : sonar, lampe torche, matériel de plongée et aussi des armes. Evidemment. Une partie de ce qui se trouve sous l’eau vous est hostile et ne se contentera pas de vous croiser tranquillement. Vous pourrez également améliorer votre arsenal progressivement : pistolet paralysant, arme de défense électromagnétique, torpilles vortex, rien ne sera trop beau pour repousser des créatures de plus en plus grosses (on frissonne rien qu’à l’idée de ce qui pourrait se trouver au fond des abysses).

Autre possibilité bienvenue : terraformer le sol marin. Cela vous permettra d’aménager le terrain sur des dizaines et des dizaines de mètre carré, pour adapter le relief à vos envies et pouvoir construire une base marine considérable.

Subnautica_EgamerzAvis aux trouillards, ce jeu n’est pas fait pour vous. Les complexes de grottes sous marine plus ou moins sombres sont légion et les explorer semble absolument passionnant. De plus, le sytème jour/nuit apporte un atout supplémentaire. Les fonds marins sont sublimes le noir venu mais paradoxalement, c’est le moment que les véritables prédateurs choisissent pour sortir de leur cachette. A vous donc de tenter ou non le diable.

En résumé :
Subnautica est extrêmement prometteur et ceux qui y joueront en accès anticipé ne s’y tromperont surement pas. Très joli dans son style et très accrocheur, il marie à ravir le goût du crafting avec celui de l’exploration, en proposant à son joueur une expérience immersive et additictive. L’ambiance sonore est au top et le gameplay fluide. A n’en pas douter, on tient là un des titres indé les plus passionnants de l’année. Joyeux Noël à toutes et à tous !

Votre serviteur, Murdoc.

Développeur et éditeur : Unknown World Entertainment

Prix : 19,99 sur Steam (offre de -30% sur jusqu’au 4 janvier !)


Reader's opinions

Laisser un commentaire


[There are no radio stations in the database]
// JavaScript pour le player