12 bonnes raisons d’aller à la Japan Expo

Pas de commentaires

Grand rendez-vous des fans de la japanimation et amoureux et de la culture nippone en général, la Japan Expo a connu ses hauts et ses bas. Pas toujours aussi intense qu’on peut le souhaiter, le 16ème impact bien prouver le contraire.

Autrefois peu fréquentée, la Japan Expo de Paris a vu son nombre de visiteurs gonfler. Aujourd’hui, c’est près de 250.000 personnes qui s’y rendent, contre 54.000 en 2006 et 8.000 en 2000 lors du 1er impact. Si les raisons de fréquentation paraissent évidentes pour les intéressés, les désamours se sont accumulés au fil des ans : contrefaçons, attractions et événements peu convaincants, difficulté de de se repérer parmi les stands, prix prohibitifs, impressions de tourner en rond et densité. Bref, un sentiment, pour bien des visiteurs, de se faire avoir. La Japan Expo est victime de son succès.

Pourquoi se rendre au 16ème impact

Aux griefs ci-dessus, s’ajoutent le retard des annonces des invités- et la promotion tardive. Ainsi, sur les trois dernières années, les noms des invités sont tombés près d’un mois avant le début de la Japan Expo. Une opération qui met en péril l’image, la réputation et l’attrait de la Convention.

Cependant, cette année, les invités dans leur ensemble semblent valoir le détour. Au-delà des nombreuses attractions portant sur le traditionnel, la culture et les défilés déjà bien connus, la Japan a des invités et des événements qui méritent d’y aller.

Shigeru Miyamoto, qui n’est plus à présenter, sera bien présent cette année. Invité d’honneur catégorie jeu vidéo, le père de Mario et Zelda donnera une masterclass le vendredi 3 juillet 2015. Reki Kawahara et abec, respectivement auteur et illustrateur du light novel Sword Art Online, nous font le plaisir d’assister au 16ème impact. La sortie DVD/Bluray de l’arc un de Sword Art Online II est d’ailleurs attendue pour le 1er juillet 2015. Autre invité d’honneur pour qui s’emballer, Yoshiyuki Sadamoto, chara-designer de Neon Genesis Evangelion. Le groupe VAMPS sera également présent pour enflammer la scène de la Japan !

A noter une conférence qui pourrait s’avérer très intéressante – Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les anime avec Michihiko Suwa, Hirokatsu Kihara et Tetsuya Watanabe, trois experts du monde de la production japonaise. A l’heure où des questions se posent sur l’avenir de l’animation au Japon – Hideaki Anno, créateur de Neon Genesis Evangelion, a récemment déclaré que l’anime japonais était sur le déclin, cette conférence se présente comme une porte ouverte à des réponses urgentes. Rendez-vous le samedi 4 juillet.

La Japan conserve ses airs de Sword Art Online avec la chanteuse Eir Aoi le dimanche, voix connue des génériques de Fate/Zero, Kill la Kill et Aldnoah.Zero.

Parmi les mangakas, le nom de Ken Akamatsu (Love Hina, Negima !) a été confirmé, avec une session live drawing en bonus. Vous retrouverez également Boichi, auteur de Sun-Ken Rock et Kore Yamazaki, auteur du petit bijou fantasy The Ancient Magus Bride. Sachez aussi qu’Eiji Otsuka, mangaka de MPD-Psycho et de Kurosagi-Livraison de cadavres donnera une masterclass le dernier jour de la convention.

Enfin, Yûsuke Kozaki, chara-designer de No More Heroes, du jeu vidéo Fire Emblem Awakening et de l’opus Fire Emblem If sera là le jeudi pour une conférence et durant les quatre jours pour des dédicaces. Enfin, pour terminer, les visiteurs pourront croiser les doigts et espérer être tirés au sort afin de rencontrer Mamora Hosada (La Traversée du temps, Summer Wars, Les Enfants Loups) dans ses studios au Japon à l’occasion de son prochain film The Boy and the Beast !

Programme complet

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedinmail

Pas encore de commentaires

laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.